Atout polyvalent de l’équipe, Corentin Jacob aborde les dernières rencontres de la saison


 

Corentin, retour sur la rencontre face au Mans. Quelles leçons tires-tu de cette rencontre ?

Corentin Jacob : « Comme d’habitude dernièrement, on a fait un bon match dans l’envie, dans la maitrise du ballon et dans l’agressivité. On marque les premiers en plus donc on se dit que ça a tout l’air d’une soirée idéale mais on se fait égaliser dans la minute qui suit… En seconde période, on revient avec la même envie, on débute bien mais on manque une nouvelle fois d’efficacité. Après on connaît la suite, un superbe coup franc et une contre-attaque leur permettent de gagner la rencontre. »

 

On t’a vu évoluer dans différents rôles au cours de cette saison, notamment celui de défenseur central. C’est un poste que tu avais déjà occupé ?

CJ : « J’ai été formé comme milieu de terrain mais lors de mes sélections en Équipe de France jeune, Laurent Guyot, l’actuel coach de Boulogne, m’utilisait comme défenseur central. J’ai donc découvert ce poste en sélection et ça m’a permis de pouvoir dépanner que ce soit avec la réserve du Stade Brestois ou dans mes autres clubs. »

 

Corentin Jacob, capitaine lors du match face à l’US Orléans

 

Il reste deux matchs très importants. Comment le groupe les aborde ?

CJ : « On va déjà les prendre un par un. Le premier sera de toute façon déterminant pour que le second soit à enjeu. Il nous faut faire un résultat face au FBBP, donc autant se focaliser uniquement sur celui-là dans un premier temps. C’est ça le mot d’ordre : d’abord Bourg, après on verra. Après, si on vient à faire un résultat face au FBBP, le dernier match peut vraiment être une superbe affiche si Villefranche n’a pas validé sa place de barragiste. Mais encore une fois, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, il faut se concentrer sur Bourg, faire un résultat face à eux et la rencontre face au FCVB sera du bonus. »

 

Justement, pour toi, quelles seront les clés de cette rencontre face au FBBP ?

CJ : « On ne les a pas encore étudiés la vidéo (interview réalisée jeudi) mais je connais Alain Pochat, un coach qui prône le beau jeu. À nous de répondre aussi par le jeu. Ce sera la clé. On en est capable. Si on met la même envie que lors de nos derniers matchs, ça devrait aboutir à quelque chose de positif pour nous. »

 

Crédit photo : FlashLine Photographie Allohya