Rarement inquiétés, les Lyonnais obtiennent leur troisième victoire de la saison face à l’US Créteil Lusitanos


 

La défaite de vendredi face à Orléans avait laissé des traces dans les esprits des Rhodaniens qui se rendaient à Créteil avec l’intention de rectifier le tir pour encore espérer sauver leur peau en National.

 

Comme souvent, ils commençaient de la meilleure des manières, Nomel, lancé par Ayari, buta sur le pied ferme de Cagnon, auteur d’un premier arrêt (3′). Les locaux répondaient timidement par Pereira dont la frappe n’inquiétait pas Hautbois (5′). Une première tentative suivie d’un avertissement sans frais, Sangaré étant en position de hors jeu lors de son but (14′), qui précédait un moment de flottement dans la défense lyonnaise sur un coup franc de Buaillon (24′). Deux situations cristoliennes qui eurent le mérite de réveiller les Lyonnais bien plus en verve lors du dernier 1/4 d’heure. Doucouré trouvant Ezikian dont la tête qui força Cagnon à réaliser une belle claquette (39′), évitant aux siens de concéder l’ouverture du score peu avant la pause.

Ce mieux entrevu lors de la fin du premier acte se confirma lors de la seconde période et c’est un Dekoke inspiré qui élimina trois vis-à-vis avant de fusiller Cagnon pour ouvrir le score (0-1, 57′). Quelques minutes plus tard, Nomel aurait même pu faire le break sur sa tentative, mais Cagnon retarda l’échéance sur un nouvel arrêt du pied (67′). Solides défensivement, à l’image des interventions de Bong (73′) ou M’Dahoma (76′), les Sang & Or auraient pu douter en voyant Cagnon sortir vainqueur de son face-à-face avec Rivas (84′). Mais comme l’a démontré leur sérénité afficher pour jouer le hors jeu sur un coup franc de l’USCL (89′), la confiance était bien là. Une confiance que venait concrétiser Rivas, trouvé sur une belle diagonale de Doucouré, en envoyant une frappe imparable dans la lucarne de Cagnon (0-2, 90’+3).

 

Un succès synonyme de première étape avant les prochaines échéances importantes qui attendent le Sporting Club de Lyon et son prochain déplacement à Avranches samedi.

 

La réaction de Nicolas Le Bellec : « J’ai aimé ce que l’on a produit malgré la pression qui est sur nous. C’était important de réagir suite à nos dernières sorties et je suis agréablement surpris. Il fallait un résultat, c’est bien, maintenant il faut que l’on arrive à sortir de là. »

 

 

La feuille de match :

US Créteil Lusitanos 0-2 Sporting Club de Lyon (mi-temps : 0-0)

21ème journée du Championnat National de Football – Mardi 23 février – 20h00 – Stade Dominique Duvauchelle

Arbitres : Chapapria R. ; assisté de Soriano C. & Henninot N.

Spectateurs : Huis clos

 

Composition US Créteil Lusitanos : Cagnon – Soaré – Belkouche (Ahamada, 86′) – Sangaré – Farade (Pancrate, 60′) – Baptista – Llambrich – Chergui – Fofana – Buaillon (cap.) (Sawadogo, 70′)- Soares Entr. : Richard Déziré

N’ont pas participé : Cedille, Soares

Composition Sporting Club de Lyon : Hautbois – Doucouré – Bong (M’Dahoma, 76′) – Seguin (cap.) – Dekoke – Ezikian – Gbellé – Fadhloun – Jacob – Ayari – Nomel (Rivas, 81′) Entr. : Nicolas Le Bellec

N’ont pas participé : Kacou, Botella, Bouguerra

 

Avertissement(s) US Créteil Lusitanos :

Avertissement(s) Sporting Club de Lyon : Jacob (27′), Dekoke (69′), Seguin (90’+1)

Exclusion(s) US Créteil Lusitanos : 

Exclusion(s) Sporting Club de Lyon :

Buteur(s) US Créteil Lusitanos :

Buteur(s) Sporting Club de Lyon : Dekoke (57′), Rivas (90’+3)