Revenu après une longue convalescence, Maxime Hautbois fait le point après la rencontre face au Red Star


 

Bonjour Maxime, quelle analyse fais-tu du match face au Red Star ?

Maxime Hautbois : « On a fait un match intéressant, tant par l’engagement que par notre état d’esprit. On a péché sur une petite erreur que l’on a payée cash. C’est à l’image de notre début de saison, et c’est la différence entre nos adversaires et nous qui n’arrivons pas à exploiter offensivement leurs erreurs. Mais il y a beaucoup de positif à tirer de cette rencontre même si on n’a pas réussi à prendre de point. Il faut que l’on garde cet état d’esprit. »

 

N’est-ce pas encore plus rageant de perdre alors que vous n’avez concédé qu’une seule véritable action dans cette rencontre plutôt fermée ?

MH : « Ce qui est frustrant, c’est que l’on ne ramène pas de point alors que l’on a tous l’impression d’avoir donné le maximum et d’avoir fait ce qu’il faut. Il faut continuer à travailler pour gommer les petites choses qui nous manquent encore pour ramener cette première victoire. »

 

Plus personnellement, tu as fait ton retour en National après une période d’absence due à une blessure contractée face à Concarneau. Tu es totalement rétabli aujourd’hui ?

MH : « C’était déjà le 1er septembre… mais aujourd’hui je suis bien remis de ma déchirure à l’adducteur, je n’ai plus aucun souci. J’avais hâte de retrouver la compétition et le groupe. Quand on est blessé, on est un peu à « l’écart » car on ne participe pas aux séances collectives et aux matchs. Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre grâce au staff médical, aux kinés et aux préparateurs physiques. »

 

Entre ta convalescence et les matchs reportés, tu n’as joué qu’un seul match en Coupe de France (le 20 octobre, ndlr). En tant que gardien, poste où le temps de jeu est important pour les repaires, comment on reste compétitif ?

MH : « Quand tu es arrêté longtemps dû à une blessure, quand tu reprends, tu as beaucoup d’énergie positive et d’envie, ça aide déjà à vite revenir. Tu essaies de performer durant les séances en attendant de retrouver la compétition. Je peux dire que l’on a bien travaillé malgré l’absence de match et c’est ce qui nous permet d’être prêt pour les confrontations à venir. »

 

C’est ta troisième saison au club avec un début plutôt difficile. En tant « qu’ancien », quel rôle joues-tu pour accompagner tes coéquipiers à sortir de cette situation ?

MH : « C’est une situation à laquelle on ne pensait pas être confronté, c’est déjà la première difficulté dont il faut se relever. Mais on est tous conscient qu’il faut faire mieux. On est mobilisé et on travaille pour se sortir de là. On essaie de positiver et on se tire chacun vers le haut pour essayer de réussir. »

 

Vous recevez Cholet vendredi qui reste sur une victoire face à QRM. Malgré leurs nombreuses absences, comment tu les vois venir à Balmont ?

MH : « C’est une équipe qui fait un très bon début de saison et comme toutes les rencontres de National, ça va être un match où il faudra mettre de l’engagement. Encore plus dans notre situation ! Il faut jouer avec de la confiance, de la détermination et de l’abnégation pour faire un résultat et qu’on aille enfin chercher cette première victoire. Surtout que l’on va enchainer rapidement les matchs dès mardi, une victoire nous permettrait donc d’engranger de la confiance. Aujourd’hui et jusqu’à la fin de la saison, il faut aborder chaque match comme une finale pour sortir de cette situation. »