Intronisé le 30 décembre dernier, Nicolas Le Bellec évoque ses premiers pas au sein du Sporting Club de Lyon


 

Bonjour Nicolas et bienvenue au club. Tu as pris les rênes de l’équipe il y a bientôt trois semaines. Quelles sont tes premières impressions ?

Nicolas Le Bellec : « Je me suis déjà focalisé sur le groupe, c’était pour moi la priorité car il y avait beaucoup de choses à mettre en place et à partager. Au fur et à mesure, je découvre les rouages du club et je suis agréablement surpris par les personnes qui travaillent et qui œuvrent en son sein. Je vois qu’il y a une volonté commune de s’en sortir tous ensemble. »

 

Lors de ton arrivée tu as déclaré que l’aspect sociétal du club avait été important dans ton choix. C’est quelque chose qui compte pour toi ?

NLB : « Lors d’une saison où j’ai connu une situation similaire à celle que nous traversons actuellement, j’ai voulu faire comprendre aux joueurs qu’ils étaient des privilégiés et j’ai ressenti que les mots ne suffisaient pas pour cela. Il fallait leur démontrer la chance qu’ils avaient de faire du football leur métier. C’est pour ça que par la suite, partout où je suis passé, j’ai fait des actions avec Les Restos du Cœur avec qui les joueurs allaient apporter du réconfort aux plus démunis afin que ce soit plus concret que de simples mots que je pouvais leur dire. »

 

Tu as connu quelques clubs durant ta carrière de joueur et d’entraineur mais c’est ton premier passage à Lyon. Que penses-tu de la ville ?

NLB : « J’ai déjà passé quelques jours à Lyon auparavant et je connaissais un petit peu. C’est encore difficile pour moi de me situer (il rigole), mais on s’adapte. Le bon côté des choses, c’est que je découvre des endroits que je n’aurais pas pu découvrir en temps normal. Mais pour le moment, je n’ai pas trop le temps de visiter, je suis totalement concentré sur le terrain. »

 

Tu as débuté par une victoire lors de ta première rencontre aux commandes l’équipe. C’était important de débuter sur une note positive ?

NLB : « C’est important dans beaucoup de domaines. Quand on travaille et que l’on travaille bien, valider les choses, surtout dans un derby contre une équipe de qualité, c’est encore plus marquant. Je sais que l’on a pris de la confiance pendant les 10 jours qui ont procédé le match et j’espère qu’avec cette victoire on se sentira encore plus fort. »

 

À quoi doivent s’attendre nos supporters au niveau tactique et du jeu de l’équipe. Quelle est la « patte Le Bellec » ?

NLB : « Aujourd’hui, je crois que dans notre situation, il faut gagner des matchs. Ce qui m’intéresse c’est de tout mettre en œuvre afin que l’on ait l’état d’esprit et la générosité pour pouvoir faire basculer les rencontres. Avoir un cadre et s’y tenir, respecter ce que l’on met en place mais aussi que les joueurs prennent du plaisir sont pour moi des choses importantes. Au fil du temps, on tentera des choses. Globalement, j’aime imposer les choses et ne pas les subir ce qui sous-entend que je préfère avoir le ballon. »

 

Un dernier mot sur la réception du FC Sète qui sera également ta première à Balmont. À quoi t’attends-tu de la part de cette équipe ?

NLB : « Je m’attends comme tous les matchs de National à une rencontre difficile, à un combat contre une équipe qui a des joueurs de grande qualité. Sète dispose de grosses individualités, capables de faire la différence à tout moment. C’est une équipe typique des équipes du sud de la France : elle ne lâche jamais rien. »